La Confédération paysanne de l’Ardèche prend acte avec satisfaction de l’abandon du projet de piste de BMX sur Chomérac et demande que la parcelle concernée retrouve sa vocation agricole !

La Confédération paysanne de l’Ardèche se réjouit de l’annonce par le Maire de Chomérac dans l’article du Dauphiné Libéré du 27 février 2021  de l’abandon du projet de piste de BMX sur des terres agricoles cultivées de la commune  !

Nous rappelons juste que la parcelle cultivée de 2000 m² dont il est question fait l’objet non seulement d’un bail à ferme signé en décembre 2017 avec une paysanne mais également d’une convention signée avec la SAFER lors de l’achat en 2017 assurant le caractère agricole de cette parcelle pendant 15 ans.

En ce qui concerne la parcelle principale d’environ 1 Ha concernée par ce projet, la Confédération paysanne de l’Ardèche demande que celle-ci retrouve sa vocation agricole du fait de l’abandon du projet et soit ainsi de nouveau cultivée, cette parcelle étant de bonne qualité agronomique et irrigable.

Enfin, la Confédération paysanne de l’Ardèche ne s’oppose pas à la mise en place de zones de loisirs mais demande aux élus locaux de les localiser prioritairement sur des terres non agricoles (friches urbaine, carrières, etc) afin de concilier ces activités avec les objectifs de préservation des terres agricoles, de maintien de l’activité économique des paysans sur les territoires et de réponse à la demande de la société d’accéder à des produits locaux.

article BMX - DL - 27022021_page-0001

Le maire réagit sur l’abandon du projet de piste de BMX (DL 05/03)