Loups

Suivi de la situation en Ardèche – 2021/2022

>>  Bilan des attaques 2022 sur troupeau domestique en Ardèche (Mise à jour du 16/05/22)

>> Tableau de suivi des indices de loup 2021-2022 (Mise à jour 16/05/22)

Zonages des mesures de protection des troupeaux contre les grands prédateurs en 2022

le Préfet de l’Ardèche a révisé la liste des communes où des mesures de protection des troupeaux contre les grands prédateurs prévues dans le Plan loup  pourront être financées au titre de 2022. Ainsi, pour 2022, au vu des constats et indices de présence répertoriés sur le département, le secteur éligible au plan loup sera constitué en Ardèche de :

Les éleveurs pâturant sur les communes éligibles ont jusqu’au 31 mai  2022 pour déposer leur formulaire demande d’aide à la DDT de l’Ardèche. Les formulaires de la mesure « 07.62 – Protection des troupeaux contre la prédation » sont disponibles sur le site : https://www.europe-en-auvergnerhonealpes.eu/appel-projet/protection-des-troupeaux-contre-la-predation

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez joindre la DDT de l’Ardèche au : 04 75 66 70 46 / 04 75 66 70 47

Classification des aides selon les zonages

20201116-Comite_gd_predateurs_Ardeche_2020_pages-to-jpg-0005


Ce qu’en dit la Conf’


Arrêtés ministériels

>> Arrêté du 28 novembre 2019 relatif à l’opération de protection de l’environnement dans les espaces ruraux portant sur la protection des troupeaux contre la prédation.

>> Instruction technique précisant les modalités d’application des mesures de protection des troupeaux contre la prédation dans le cadre du dispositif intégré en faveur du pastoralisme prévu par l’arrêté du 28 novembre 2019

>> Infoloup N°35 spécial arrêtés interminstériels (Draaf AURA – Nov2020)


Documents récents :

Rapport « Chiens de protection: quand les éleveurs forgent leurs savoirs dans les Alpes » (Mars 2019)

Rapport INRA-CERPAM: « L’adoption des moyens de protection des troupeaux sur le territoire des Grands Causses permettrait-elle aux systèmes d’élevage ovins de rester viables face à l’arrivée des loups ? »

couv Mémoire Inra-Cerpam

Documents

  •  Un rapport du CGAAER recommande « d’activer au maximum, voire d’élargir les possibilités réglementaires pour limiter l’implantation du loup » afin de préserver l’agropastoralisme des Causses et des Cévennes.

Dans un récent rapport sur la pérennisation des pratiques agropastorales extensives sur le territoire Unesco des Causses et des Cévennes (A lire en cliquant ICI), le CGAAER (Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux) constate une diminution de la surface agricole du fait de la réduction de la pression de pâturage, dans les secteurs les plus éloignés et difficiles et une tendance forte à l’intensification de l’élevage.