Autoroute A45 : la mobilisation a payé

Non-prioritaire-l-A45-doit-etre-abandonnee

L’abandon du projet d’autoroute A45 entre Lyon et Saint-Étienne a été annoncé par la Ministre des Transports, Élisabeth Borne, lors d’une rencontre avec des parlementaires de la région AURA. Il s’agit d’une grande victoire pour toutes celles et ceux qui se sont mobilisés contre ce projet, dont la Confédération paysanne qui s’est fortement impliquée.

Ce projet constituait une aberration en termes d’aménagement du territoire et de développement économique. Il aurait conduit à faire disparaître des terres agricoles situées dans les Coteaux du Lyonnais et du Jarez, menaçant plus de 375 fermes, des emplois et la richesse d’au moins 500 hectares directs de terres cultivables. Une activité économique jamais prise en compte par nombre des décideurs locaux soutenant ce projet.

Le gouvernement doit maintenant officialiser cette décision en abrogeant la déclaration d’utilité publique pour mettre fin définitivement à ce projet. Le combat contre l’artificialisation des terres que mène la Confédération paysanne doit se poursuivre là où le foncier agricole est menacé. Prochaine étape : le grand contournement de Strasbourg !