Une AG 2022 dynamique POUR la souveraineté alimentaire et une agriculture moins dépendante

DSC_4218'

De nombreux paysan.nes se sont retrouvé-es pour l’assemblée générale de la Confédération paysanne de l’Ardèche ce jeudi 17 Mars à Veyras. L’occasion de revenir sur une année syndicale très active lors de laquelle la Conf’ a défendu sans relâche les paysan.nes collectivement (gel, PAC, Flavescence dorée, foncier agricole, installations paysannes…), mais également individuellement à la suite de nombreuses sollicitations balayant les différents domaines de l’activité agricole (défenses foncières, recours auprès de l’administration suite à instruction de dossiers PAC ou auprès de la MSA, dégâts de gibier, prédation…).

Cette activité syndicale ainsi que la volonté d’informer et d’accompagner le maximum de paysan.nes ardéchois dans leur quotidien sont de plus en plus reconnues par le monde agricole ardéchois puisque le nombre d’adhérent.es a de nouveau fortement augmenté de plus de 12 % en 2021.

Cette Assemblée Générale s’est néanmoins déroulée dans un contexte géopolitique internationale très incertain . Nous réaffirmons dans un premier temps notre soutien le plus entier aux Ukrainiennes et Ukrainiens, premières victimes de cette guerre, ainsi qu’aux Russes qui s’opposent au régime totalitaire de Vladimir Poutine.

Lire la suite

Foncier : Victoire de la Confédération Paysanne en Appel contre le SDREA Régional !

Depuis le 3 avril 2018, le Schéma directeur régional des exploitations agricoles (SDREA) s’applique en Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce texte régit les règles d’octroi ou non des autorisations d’exploiter du foncier agricole aussi bien dans le cadre de baux que de vente. C’est un outil majeur d’orientation de l’agriculture régionale.

Malgré notre participation aux différents groupe de travail qui ont accouché de ce texte, le SDREA de 2018 affaiblissait le contrôle des structures dans la mesure il normalisait voire favorisait les dynamiques d’agrandissement, de concentration des exploitations et finalement d’accaparement du foncier agricole.

Nous avons donc décidé de contester au Tribunal Administratif ce texte dès 2018. Cette semaine, c’est la Cour administrative d’Appel de Lyon qui nous donne raison sur la quasi totalité de nos arguments. L’État est donc condamné à modifier le SDREA actuel sur trois points majeurs  :

Lire la suite

Le Salon à la Ferme de l’Amélie…l’élevage paysan à l’honneur !

photo SAF 6 mars 2022'-page001

Le salon à la ferme 2022 en Ardèche s’est clôturé par une magnifique journée à la Ferme de l’Amélie à Preaux ce dimanche 6 Mars. Cette journée ensoleillée fut une réussite grâce à la mobilisation paysanne qui a permis l’accueil de plusieurs centaines de visiteuses et visiteurs tout au long de la journée.

Le marché paysan bien garni et les visites de la ferme ont fait le plein pour le plus grand bonheur des petit.es et des grand.es ! Et l’élevage paysan a pu être mis à l’honneur dans un monde agricole où de plus en plus de fermes partagent cette vision de l’agriculture !

Lire la suite

Salon du Machinisme paysan en Ardèche : une réponse paysanne innovante face au projet « Start-up » du Ministre de l’agriculture

DSC_4215

La seconde édition du Salon du machinisme paysan en Ardèche s’est déroulée ce Mardi 1er Mars 2022 à la ferme maraichère des Borels sous le beau soleil de Berrias et Casteljau en présence de nombreux paysannes, paysans, porteuses et porteurs de projet agricoles.

Cette journée a ouvert, pour l’Ardèche, le « Salon à la Ferme », action nationale proposée par la Confédération paysanne depuis 2021 dans plus de 80 départements, afin de rapprocher le Salon de l’agriculture des réalités de notre métier de paysan·ne et de nos territoires.

Lire la suite

Le « Salon à la Ferme » 2022 en Ardèche !

AFFICHE_A4 ARDECHE-page001

Après une première édition réussie en 2021, le Salon à la ferme revient partout en France et se déroule du 22 février au 8 mars 2022

Cette année, plus de 250 fermes ouvriront leurs portes dans toutes les régions et dans plus de 80 départements. Un Salon à la ferme au plus près des habitant·es de nos territoires afin de nouer un dialogue constructif sur l’avenir du monde agricole. Un Salon au plus près des réalités de notre métier de paysan·ne. La question de l’alimentation est éminemment un choix de société qui nous concerne toutes et tous !

Lire la suite

La Confédération paysanne dénonce la fermeture de l’abattoir de Privas

La Confédération paysanne de l’Ardèche dénonce la fermeture de l’abattoir de Privas actée du jour au lendemain le 31 décembre 2021. Cette annonce est brutale et met les éleveuses et les éleveurs du territoire devant le fait accompli sans aucune anticipation ! Nous n’avons jamais été associé à aucune concertation sur les problèmes rencontrés et n’avons donc pas eu l’occasion de faire des propositions permettant le maintien d’un outil d’abattage de proximité sur le territoire.

Cette fermeture est une nouvelle perte importante pour l’agriculture ardéchoise, la souveraineté alimentaire du territoire, pour les bouchers faisant l’effort de se fournir localement et surtout pour les éleveuses, les éleveurs et le bien-être de leurs animaux.

Lire la suite

La Confédération paysanne demande le maintien de la MAEC apicole au Conseil Régional AURA

Dans le cadre de la nouvelle PAC, la gestion de la MAEC-Api (mesure agro-environnementale apicole) est transférée de l’État aux Régions à partir de 2023.

Or la région Auvergne-Rhône-Alpes n’a toujours pas prévu de ligne budgétaire pour la financer ce qui revient in fine à abandonner cette mesure et donc la filière apicole de notre région. Si cette décision était confirmée, la région AURA serait d’ailleurs la seule région de France à supprimer la seule aide PAC destinée aux apiculteurs et apicultrices ! 

Afin de défendre la filière apicole de la région et les apicultrices et apiculteurs de nos 12 départements, la Confédération paysanne Auvergne-Rhône-Alpes

✅ se mobilise pour le maintien de cette aide MAEC-Api dans notre région dès 2023,

soutient les démarches déjà lancées dans ce sens par le comité de filière apicole de la Chambre régionale d’agriculture et le SAP (Syndicat des Apiculteurs professionnels) AURA

adresse une lettre ouverte à M.Wauquiez, Président de la Région AURA, afin de l’interpeller directement à ce sujet

Lire la suite

La Confédération paysanne de l’Ardèche souhaite à chacune et chacun d’entre vous la meilleure année 2022 possible !

bonne annee 2022-page001

En 2022, la Confédération paysanne de l’Ardèche restera fortement mobilisée au quotidien pour

 

✅ DÉFENDRE, INFORMER et REPRÉSENTER les paysannes et les paysans d’Ardèche en étant à leur service collectivement et individuellement

✅ ANIMER et ACCOMPAGNER le réseau paysan ardéchois

✅ PROMOUVOIR ET DÉVELOPPER l’agriculture paysanne et la souveraineté alimentaire

✅ LUTTER pour une plus grande justice sociale et environnementale en lien avec les luttes des autres mouvements sociaux

✅ PORTER les valeurs de solidarité et de fraternité à travers nos actions, communications et prises de position

 

👩‍🔧👨‍🌾Vous êtes paysan.ne en Ardèche et vous souhaitez nous rejoindre

▶️ Télécharger ici le bulletin d’adhésion 2022 à la Confédération Paysanne de l’Ardèche (Pdf)

 

😃Vous n’êtes pas paysan.ne mais vous souhaitez nous soutenir dans nos luttes, vous pouvez également rejoindre le groupe des amis de la Conf’ Ardèche et être ainsi informé.es régulièrement de nos activités

Retraites agricoles : première étape contre l’injustice faite aux femmes

La Confédération paysanne accueille avec satisfaction l’adoption par le Sénat, jeudi 09 décembre 2021, de la nouvelle proposition de loi portée par le député communiste André Chassaigne, sur les petites retraites agricoles des conjoint-e-s, collaborateurs-trices et aides familiaux.

Ce vote conforme entre les deux assemblées va permettre l’application de cette loi dès le 1er février 2022. Cette loi est une mesure de justice sociale pour les paysannes qui représentent 2/3 des bénéficiaires. Celles-ci ont travaillé longuement et durement sur les fermes, souvent avec le sous-statut de conjointe, pour assurer l’alimentation de nos concitoyens et concitoyennes.

Lire la suite